Calvaire

Un film de Fabrice du Welz, 2004
-

Genre: Thriller

Langues: Français

Sous-titres: Néerlandais

Format: 16/9 – 2.35

Son: Dolby Digital 5.1

Durée: 88 min

Pays: Belgique, France, Luxembourg

Année: 2004

Disponible en VOD

Commander le DVD

SYNOPSIS

-

Marc Stevens est un chanteur itinérant. À l’hospice, le concert est terminé. Il reprend la route, mais tombe en panne au milieu de nulle part. M. Bartel, un aubergiste psychologiquement fragile depuis que son épouse Gloria l’a quitté, le recueille. C’est alors que commence le calvaire de Marc…

CREDITS

-

Réalisation: Fabrice du Welz
Scénario: Fabrice du Welz et Romain Protat
Image: Benoît Debie
Son: Marc Engels
Montage: Sabine Hubeaux
Musique originale: Vincent Cahay

 

Interprètes:

 

Marc Stevens : Laurent Lucas

Monsieur Bartel : Jackie Berroyer

Brigitte Lahaie

Philippe Nahon

Jean-Luc Couchard

 

Produit par Michaël Gentile (The Film – FR), 
Vincent Tavier & Philippe Kaufmann (La Parti – BE), Eddy Géradon-Luyckx & 
Donato Rotunno (Tarantula – LU).

 

Ventes Internationales : FUNNY BALLONS

GALERIE

-
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula

FESTIVALS

-
Festival international du Film de Cannes, Semaine de la Critique (France, 2004)

Festival International du Film de Toronto (Canada, 2004)

Festival du Film Fantastique de Gérardmer (France, 2005)
Prix du Jury (ex-aequo)
Prix de la Critique Internationale
Prix « Première »

Festival International du Film de Era New Horizons (Pologne, 2005)

Festival du Film Fantastique d’Amsterdam (Pays-Bas, 2005)
Meliès d’argent

Festival International du Film d’Espoo (Finlande, 2005)

Film Club d'horreur de Lisbonne (Portugal, 2005)

Cinefrancia – Saragossa (Espagne, 2005)

Black Nights Film Festival (Estonie, 2005)

Natfilm Festival, Copenhague (Danemark, 2005)

Festival du Film d’Horreur d’Haapsalu (Estonie, 2005)

Festival International du Film Contemporain, Mexico city (Mexique, 2005)

RÉALISATEUR

-

Fabrice du Welz est né le 21 octobre 1972. Il a étudié au Conservatoire d’Art Dramatique de Liège puis à l’INSAS, l’école de cinéma de Bruxelles. Dès 1990, il réalise de nombreux films en Super 8. Il collabore ensuite à l’écriture de séquences humoristiques pour Canal+. En 1999, il réalise le court-métrage “Quand on est amoureux c’est merveilleux” qui remporte le Grand Prix du Festival de Gerardmer. “Calvaire” est son premier long métrage.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

“Le film-choc de Cannes” / “Calvaire va vous secouer le palpitant!”

Brazil (Juin 2004)

 

“Calvaire se mue progressivement en une sorte de conte dégénéré. Un conte noir prenant directement racine dans ce que le genre a donné de meilleur jusqu’ici. […] Fabrice du Welz, premier film, premier chef-d’oeuvre. Difficile de faire plus belle entrée.”

Alexandre Bustillo / Mad Movies

 

“Jusqu’au-boutiste dans sa description d’individus en marge se complaisant dans la fange, Calvaire est un aller simple pour l’enfer. […] Un conte de noël pour grands enfants tristes.”

Rurik Sallé / L’Ecran Fantastique

 

“Calvaire n’est pas une copie ou un excercice de style. Il innove et surprend par ses décalages répétés. […] Jackie Berroyer, dans ce qui est certainement son meilleur rôle au cinéma, joue ce tortionnaire avec une jubilation féroce.”

Gérard Delorme / Première

 

“Cette farce sur le manque d’amour rappelle l’humanité malade croisée dans “Irréversible”, avec une même violence, inconfortable, mais jamais complaisante. Dans un univers qui intègre le fantastique au réel, la férocité est sublimée par la photo de Benoît Debie.[…] Pour ce premier film, Fabrice Du Weltz fait scandale, mais révèle un talent singulier.”

Alain Spira / Paris Match