I Fiori persi

Un film de Fabrizio Maltese, 2021
-

Genre: Documentaire

Langues: Italien

Sous-titres: Français ou Anglais

Format: 2.35:1

Durée: 72 min

Pays: Luxembourg

Année: 2021

SYNOPSIS

-

Mars 2020. Fabrizio, un photographe et cinéaste qui vit au Luxembourg, retourne dans sa famille dans le centre de l’Italie après que son père ait été victime d’une crise cardiaque. C’est le début de la pandémie, le pays est verrouillé. Fabrizio ne sait pas que l’une des plus dures épreuves de sa vie vient de commencer et qu’il va être plongé dans trois mois d’isolement et de privations. Un document poignant mais essentiel sur les conséquences personnelles dévastatrices d’un fléau mondial.

CREDITS

-

Réalisation: Fabrizio Maltese

Scénario: Stephan Roelants & Fabrizio Maltese

Image: Fabrizio Maltese

Montage: Qutaiba Barhamji

Son: Manuel Vidal

Direction artistique prologue: Donato Rotunno

Etalonnage: Kim El Ouardi

Musique originale: Emre Sevindik

 

Avec Maurizio Maltese & Fabrizio Maltese

 

Produit par Fabrizio Maltese – Joli Rideau Media & Stephan Roelants (P.G.A.) – Melusine Productions

Avec le soutien du Film Fund Luxembourg.

 

FESTIVALS

-
Festival du film documentaire de Thessalonique 2021 (Grèce)
Sélection officielle en compétition, nommé pour le Golden Alexander

Transylvania International Film Festival (Roumanie)
Sélection officielle

Festival Internacional de Cine de Morelia, (Mexique)
Sélection officielle

Luxembourg City Film Festival 2022 (Luxembourg)
Sélection officielle - Compétition documentaire

RÉALISATEUR

-

Né en Italie, basé à Paris et au Luxembourg, Fabrizio Maltese est un photographe et un réalisateur de documentaires. Ses portraits de célébrités ont fait la couverture de magazines tels que The Hollywood Reporter, GQ, Sight & Sound, Rolling Stone, Studio Ciné Live, Filmkrant et bien d’autres. Il est le seul photographe à avoir remporté deux fois le Venice Movie Stars Photography Award (en 2005 pour un portrait d’Isabelle Huppert et à nouveau en 2012 pour un portrait de Nicolas Cage). Il a été nommé en 2015 pour un National Arts & Entertainment Journalism Award pour ses portraits de Quentin Tarantino, Uma Thurman et John Travolta, réunis pour le 20e anniversaire de Pulp Fiction et réalisés pour The Hollywood Reporter. Ses portraits distinctifs ont fait l’objet de nombreuses expositions personnelles dans le monde entier. Parmi celles-ci, citons Faces of French Cinema (2008, Sao Paulo, Édimbourg, Lisbonne), Role/Play (2012, Luxembourg, Sydney) et V.I.P. Area (2013, Galway). Il travaille actuellement à une nouvelle exposition, Up Close. En tant que photographe de plateau, il a travaillé sur une vingtaine de films d’art et d’essai européens.

 

En tant que réalisateur, directeur de la photographie et producteur, il a réalisé les longs métrages documentaires Twenty-Five Palms (2015) et 50 Days in the Desert (2016). Les deux films ont été présentés en première au Festival international du film de Palm Springs. 50 Days in the Desert a également été projeté au festival du film international de la ville de Luxembourg et de la Transylvanie.

California Dreaming (2019), portrait d’une petite communauté dans le désert de High Mojave, a été présenté en avant-première au Festival du film documentaire de Thessalonique en 2019 et a également été diffusé dans des festivals tels que Reykjavik, Tallinn Black Nights, Cleveland, Transylvanie et Galway. Il est sorti dans les cinémas luxembourgeois et en VOD en septembre 2019.

 

En 2021, Maltese a finit deux nouveaux longs métrages. L’intime I fiori persi (Lost Flowers), qui se déroule dans sa ville natale de Viterbo, en Italie, et l’épique L’Invitation (titre provisoire), un portrait cinématographique de la Mauritanie, pays d’origine du célèbre cinéaste africain Abderrahmane Sissako.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

“A personal documentary full of universal poignancy (…) builds into a deeply affecting portrayal of familial love” – The Film Verdict