Théo et les métamorphoses

Un film de Damien Odoul, 2021
-

Genre: Documentaire, Fiction, Poésie Cinématographique

Langues: Français

Sous-titres: Anglais

Format: 1:85

Son: 5.1

Durée: 96 min

Pays: France, Suisse

Année: 2021

SYNOPSIS

-

Théo, un jeune trisomique de 27 ans, vit avec son père dans une maison isolée au coeur d’une forêt. Ils cohabitent en harmonie avec la nature et les animaux, mais un jour le père s’absente laissant son fils seul avec ses visions… Théo commence alors son odyssée dans laquelle il va se réinventer, s’ouvrir au monde, expérimenter la liberté, et tenter d’y découvrir la nature des choses tout comme la nature des êtres.

CREDITS

-

Réalisation : Damien Odoul

Image:  Damien Odoul, Thibault Mazars et Sylvain Rodriguez

Son :  Frédéric Dabo

Montage image : Anne Destival

Montage son : Clément Chauvelle

Mixage : Maxence Ciekawy

 

Produit par KIDAM (Alexandre Perrier).

En association avec Wild Bunch, Same Player, Bord Cadre, Sovereign Film, FreeStudios, Transpaslux, ABS Productions.

GALERIE

-
-
-
-
-

FESTIVALS

-
Berlinale – Section Panorama

Ficunam

Moscow International Film International

Festival de La Rochelle

New Horizons International Film Festival, Poland
Grand Prix

Sicilia Queer Film Festival

Geneve International Film Festival

Seville European Film Festival

BIG – Bari international film festival

RÉALISATEUR

-

Damien Odoul est à la fois poète, photographe, cinéaste et metteur en scène. Depuis 1988, il a écrit et réalisé 9 courts-métrages, 4 documentaires, 1 film pour Arte et 8 longs-métrages (dont “En attendant le déluge”, “L’histoire de Richard O.” ou encore “La Peur”, librement adapté du roman de Gabriel Chevallier, qui a remporté le prix Jean-Vigo en 2015). Ses films ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux tels que Venise, Locarno, La Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Toronto, Rotterdam…etc.

REVUE DE PRESSE

-

“Damien Odoul s’embarque dans une expérience fracassante et fracassée, emportée dans le flux de pensées d’un jeune trisomique réinterprétant la réalité à sa guise.” – Fabien Lemercier / Cineuropa